Véranda cuisine : comment l’aménager ?

La cuisine est une pièce centrale de la maison, où l’on a besoin de luminosité et d’espace pour préparer les meilleurs petits plats. L’idée de créer une cuisine sous véranda est originale, mais cette idée apporte surtout une touche de charme à une maison, et lui donne plus de cachet…

Pour aménager correctement sa cuisine sou-véranda, plusieurs éléments sont à penser avant de commencer les travaux. 

La superficie de la pièce 

L’installation d’une cuisine sous véranda doit être réfléchie et doit se faire en respectant certaines règles, à commencer par la superficie de la pièce. 

Pour profiter d’une cuisine fonctionnelle, il faut de la place. Une surface minimum de 20m² est requise. En dessous, cela limite les possibilités à cause d’un manque d’exploitation des murs. En effet, les parois vitrées ne permettent pas de pouvoir réaliser un plan de travail en long.  

Le plus judicieux est d’opter pour un îlot central. Pour optimiser l’espace, il faut installer un îlot qui permet de se déplacer facilement dans la véranda. Nous vous conseillons également d’aménager une cuisine en partie basse 

Pour toute installation de véranda cuisine, nous vous conseillons de vous fier à des experts comme Scintelle, spécialistes dans de la rénovation, de l’isolation et d’agrandissement d’habitat. 

Les choix des matériaux et des équipements 

Ce qui va principalement dépendre du coût de votre véranda cuisine, c’est la taille de votre véranda et le choix des matériaux : bois, PVC, aluminium, … Par ailleurs, il faut penser aux contraintes techniques qui sont les arrivées d’eau et évacuations pour l’évier et le lave-vaisselle. 

Le choix des équipements peut rapidement faire monter le budget à prévoir dans le cadre d’une cuisine véranda fonctionnelle : il faut compter la ventilation, le chauffage, la hotte, etc. A ce sujet, il est préférable d’opter pour une hotte suspendue performante car il s’agit d’une cuisine ouverte. L’ajout d’une VMC permet également d’éviter la condensation. 

De plus, les travaux de maçonnerie sont aussi à compter dans le budget. Dans ce cas, on peut rapidement arriver à un coût moyen de 80 000€ en prenant en compte l’ensemble des travaux.  

L’harmonie avec la pièce sur laquelle elle ouvre 

Dans la logique des choses, il faudrait que la cuisine sous véranda soit ouverte à la salle à manger ou au salon. Cela permet de pouvoir plus facilement servir les convives à table, et d’éviter de faire tomber la vaisselle ou un plat chaud. 

La deuxième logique voudrait que cette véranda soit ouverte vers la terrasse. Là encore cela permettrait de pouvoir plus facilement arriver à table lors des beaux jours. 

Les ouvertures pour se protéger de la chaleur 

Etant sujette au froid, la cuisine véranda doit être équipée de stores intérieurs, de volets roulants ou pare soleil afin que la température de la pièce ne soit pas trop importante. L’été cela peut être insoutenable. Ces installations vous permettront d’éviter l’investissement dans une climatisation. Un geste davantage écologique en somme. 

Désormais, vous en savez plus sur ce qu’il faut prévoir avant de réaliser des travaux ou de faire appel à un professionnel pour l’aménagement de votre cuisine sous véranda.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *