Nettoyer et préparer son jardin pour ses plantations

Bien souvent, il est conseillé de nettoyer son terrain au vu de préparer les nouvelles plantations. Le sol a besoin d’être aérée afin d’accueillir vos futurs fruits et légumes.  

Si certains estiment qu’il vaut mieux travailler le sol et nettoyer son terrain au printemps, nous pensons qu’il vaut mieux s’y mettre dès la fin de la saison, c’est-à-dire dès octobre. Voici quelques astuces pour bien nettoyer son jardin et travailler le sol en vue d’accueillir ses plantations. 

Supprimer les arbres et arbustes 

Certainement l’un des outils les plus efficaces, la tronçonneuse permet assez facilement de supprimer les végétaux gênants et imposants comme les arbres et arbustes. 

Pour cela vous devez tout d’abord couper les branches principales puis en cassant par débit, les troncs sous formes de tronçons. Pour supprimer totalement les arbres, vous devez également éliminer les souches à l’aide d’une barre à mine et d’une pioche. Dans certains cas, pour les souches les plus redoutables, le recours à une mini-pelle ou pelle-retro est nécessaire. 

Débroussailler et nettoyer le sol 

Cet outil permet une mise à nu des taillis. Quand un terrain est laissé en friche, le gyrobroyeur va permettre de rendre la surface cultivable car les déchets végétaux comme les branches, arbustes et mauvaises herbes (sauf les ronces), sont détruits. 

Il est possible d’utiliser un gyrobroyeur comme ceux de Lideragri, mais vous devez posséder un véhicule agricole ou forestier. Nous vous suggérons donc d’avoir recours à location d’un microtracteur pour broyer, découper et nettoyer votre terrain en friche. 

Le gyrobroyeur permet d’éparpiller sur le terrain les débris végétaux pour constituer un paillage qui va nourrir le sol. Ce paillage est réalisé grâce à un compost naturel composé de débris végétaux. 

Travailler et préparer le sol avec une aérobêche ou une griffe 

Une fois que le terrain est nettoyé, le sol est prêt à être nourrit. Pour cela il faut préparer la terre pour les plantations. Dès lors, il faut avoir recours à plusieurs outils de jardinage qui permettent de casser les grosses mottes et de retirer les cailloux. Il s’agit d’ameublir le sol pour que la terre soit moins compacte. 

Pour cela il faut griffer le sol et retourner la terre sur quelques centimètres à l’aide d’une griffe ou d’une aérobêche. Ces outils permettent d’aérer le sol avec un travail sur une légère profondeur sans abîmer les différentes couches. D’autres outils comme la grelinette ou la fourche-bêche peuvent être utilisés. 

Attention, si vous retournez la terre trop en profondeur cela peut déséquilibrer le sol. Enfin, pour avoir une terre bien nivelée et sans cailloux, le recours au râteau est indispensable. 

Nourrir la terre 

Pour que vos plantations soient nourries, il faut une terre riche et vivante. L’apport de matières organiques sont plus écologiques.  

Ces amendements biologiques ne sont pas à enfouir dans le sol mais juste à épandre en surface pour conserver l’oxygène qui est indispensable à une bonne décomposition. Cette dernière va nourrir le sol. Durant l’hiver, ils vont donc protéger la terre et stimuler les micro-organismes présents dans le sol. Nous vous invitons à consulter cet article pour en savoir plus sur la fertilisation de votre jardin. 

Une fois tous ces travaux réalisés, vous pourrez vous attaquer aux semis et planter au printemps. T

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *