Les 5 étapes pour bien poser un carrelage au sol

Difficile de se lancer pour la première fois, seul, pour la pose de carrelage. Quelques principes de bases sont nécessaires pour y arriver sans encombre et pour éviter de passer par un carreleur. Après quelques essais et en suivant ces 5 étapes, la pose de carrelage n’aura plus de secret pour vous. 

Étape 1 : Définir l’emplacement du premier carreau 

Pour commencer la pose, vous devrez procéder à un calepinage. Il s’agit d’un traçage pour définir l’emplacement du premier carreau. Pour cela, il faut trouver et marquer le milieu de la porte d’entrée dans la pièce et tracer une ligne droite jusqu’au mur opposé. Il est possible que la porte d’entrée ne se trouve pas au centre du mur. Dans ce cas, vous devrez faire votre tracée depuis le centre du mur.  

Ensuite, il faut placer un carreau en alignant son centre avec celui du mur ou celui de la porte (selon l’emplacement de la porte d’entrée principale). Utilisez une règle et une équerre de maçon pour bien ajuster la position de ce carreau. Ensuite, posez des carreaux en suivant la ligne tracée et en les séparant par vos croisillons.  

Dès que vous avez placé le dernier carreau entier, il faut aligner votre règle de maçon sur sa longueur et tracer une autre ligne perpendiculaire à la ligne de carreaux. C’est ainsi que vous pouvez repérer l’emplacement du premier carreau. Ce sera l’intersection entre les deux lignes tracées. En effet, il est conseillé de bien ajuster l’équerrage de la pose de ce premier carreau, car celle des autres va en dépendre.  

Étape 2 : Poser une première ligne de carreaux 

Une fois l’emplacement du premier carreau défini, il est temps de poser une première ligne de carreaux. D’abord, préparez votre colle à carrelage en la mélangeant dans un seau. Vous pouvez utiliser le malaxeur pour obtenir une colle lisse et homogène.  

Ensuite, à l’aide d’une truelle, vous devrez étaler la colle sur votre support. Attention à ne pas recouvrir votre repère. Puis, il faut l’étirer avec un peigne à colle. De plus, si vous disposez de carreaux grands formats, il est conseillé d’encoller également leur dos en privilégiant une épaisseur de colle moins d’un millimètre.  

Au fur et à mesure de la pose de la première ligne de carreaux, vous devrez toujours vérifier que les axes tracés sont bien respectés et que les carreaux sont bien plans. N’hésitez pas à utiliser une équerre de maçon et un niveau à bulle pour les vérifier.  

Si ce n’est pas le cas, vous devrez peut-être corriger l’alignement des carreaux en suivant la ligne tracée ou tapoter les carreaux avec un maillet en caoutchouc pour qu’ils soient bien plans. Aussi, n’oubliez pas de poser les croisillons entre les carreaux pour faciliter la tâche.  

Enfin, pour vérifier et corriger la planéité des deux carreaux, vous devrez poser votre batte de carreleur en travers et la frapper avec le maillet en caoutchouc. Cela vous permet de bien positionner les carreaux sur un même plan. Vous devrez également nettoyer les traces de colle qui débordent les carreaux avec une éponge humide tout au long de la pose. 

Étape 3 : faire les découpes de carreaux 

Dès lors que vous avez terminé la pose de la première ligne de carreaux, vous devrez tout de suite procéder à la pose des carreaux sur la ligne qui longe le mur. Sinon, vous risquerez d’abîmer le carrelage posé ou d’avoir du mal à y accéder si vous remettez cette opération plus tard.  

Donc, pour la découpe, vous devrez mesurer la largeur de l’espace prévu à carreler à deux endroits. N’oubliez pas de déduire de votre mesure l’épaisseur de vos croisillons. Ensuite, reportez les dimensions obtenues sur votre carreau et tracez-les pour pouvoir couper le carrelage en utilisant une coupe-carreaux. Enfin, procédez à la même méthode de pose énoncée plus haut.  

S’il s’agit des découpes en angle, vous devrez à la fois mesurer la longueur et la largeur des endroits prévus à carreler, déduire l’épaisseur des croisillons et reporter les dimensions sur le carrelage pour les couper. Une fois la pose du carrelage terminé, vous devrez le laisser sécher environ 24 heures et éviter de marcher dessus.  

Étape 4 : Appliquer les joints de carrelage 

L’étape suivante consiste à retirer les croisillons et à appliquer les joints de carrelage. Pour se faire, il faut préparer l’enduit à joints et l’appliquer sur votre taloche. Ensuite, vous devrez l’étaler sur le sol de manière à couvrir les espaces vides entre les carreaux.  

Il faut savoir que vous devrez en même temps enlever le surplus d’enduit avec votre taloche. Attention, vous devrez faire des passes obliques pour ne plus creuser les joints. Ensuite, vous devrez laisser le tout sécher pendant 10 minutes avant de lisser les joints avec une éponge légèrement mouillée.  

Enfin, vous devrez respecter le temps de séchage indiqué sur votre produit avant de nettoyer les carreaux et les joints de carrelage avec un chiffon sec. Ce qui doit vous donner le résultat final de la pose de carrelage. 

Étape 5 : poser les plinthes 

C’est la dernière étape : vous devrez encoller les plinthes contre le mur en insérant des croisillons en dessous et entre les plinthes. Comme la pose de carrelage, il faut également attendre au moins 24 heures pour laisser sécher la colle avant d’appliquer les joints de carrelage. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *