Construire sa piscine : les différents types et les étapes de la construction

<

Avoir une piscine chez soi et partager des moments inoubliables en famille ou entre amis autour est une joie partagée. Ça y est ! Vous avez décidé de construire la vôtre et vous avez le budget nécessaire pour les travaux. Il vous reste maintenant à connaître le type de piscine qui convient ainsi que les différentes étapes à suivre pour le démarrage du projet. 

Scanzi Piscines, nous réponds aujourd’hui sur toutes les étapes à respecter : 

Les différents types de piscines

Vous souhaitez concrétiser votre projet de construire votre piscine, mais vous ne savez pas exactement combien il faut investir pour la prise en charge par un constructeur de piscine professionnel. Tout d’abord, l’on distingue deux types de piscines, à savoir : le modèle hors-sol et celui enterré. Les dépenses et frais relatifs à la construction dépendent du type de piscine que vous avez choisi et ce ne sont pas les seuls paramètres à connaître. En effet, il faudra définir si oui ou non votre terrain est adapté à la construction. La durée de la mise en place varie également en fonction du choix du modèle. N’hésitez pas à contacter ce piscinier dans le Gard pour obtenir des détails sur les différentes possibilités. 

Zoom sur la piscine enterrée

La piscine enterrée se décline elle-même en trois dont la piscine à coque qui se compose de fibres de verre mélangées à de la résine spéciale. Le prix de l’installation peut aller de 10 000 € à plus de 30 000 €.  

Ensuite, il y a la piscine enterrée en kit ayant comme particularité d’être composée d’une structure, d’un revêtement pour son étanchéité et enfin d’un système de filtration. Certains modèles sont équipés par des panneaux ou coffrages modulaires. Ces systèmes de renforcement font varier le prix da la piscine qui peut aller de 10 000 € à plus de 15 000 €. Ce modèle vous offre un panel de matériaux à utiliser comme l’aluminium, l’acier, la résine, etc. 

Enfin, nous avons ce que l’on appelle piscine maçonnée, une référence en matière de résistance. Ceci explique l’importance du coût qui avoisine les 30 000 € si vous optez pour une piscine enterrée avec une piscine béton projeté. L’installation de la piscine maçonnée nécessite de grands travaux, mais avec un bon résultat. <

Focus sur la piscine hors-sol

Si vous avez jeté votre dévolu sur la piscine hors-sol, sachez que vous pouvez opter soit pour le modèle autoportant soit pour le modèle en kit. La piscine autoportante a ses avantages notamment sur le prix. En effet, vous pouvez avoir votre piscine à partir d’une centaine d’euros. Le prix augmente ensuite en fonction de la taille, du modèle et de la qualité. D’autre part, ce type de piscine peut être installé n’importe où sur votre cour ou jardin. L’installation est sans travaux, il vous suffit juste de monter votre piscine et d’en profiter.

La piscine hors-sol en kit est aussi un choix intéressant. Elle est plus robuste par rapport à la piscine autoportante. Le choix de la matière est large. Ce modèle peut être également enterré pour gagner davantage de solidité. Son prix peut grimper jusqu’à 15 000 €. 

À faire avant de se lancer dans les travaux

Il existe des formalités administratives à faire avant la construction de votre piscine. Une superficie de moins de 10 m2 ne nécessite aucune déclaration. Entre 10 à 100 m2, vous devez déclarer votre projet de construction. Et au-delà de 100 m2, vous devez avoir un permis de construire avant d’entamer les travaux. 

L’installation et la construction

Pour une piscine hors-sol, l’installation dépend du type de piscine choisi, si elle a une structure souple ou au contraire, rigide. Il faut aussi connaître si elle est gonflable, tubulaire, en bois ou autre. Le procédé d’installation dépend de ces différents critères. Néanmoins, la mise en place de votre piscine hors-sol est simple. En règle générale, votre piscine vous est livrée avec un guide de montage. Il suffit juste de suivre à la lettre les recommandations contenues dans ce livret. Toutefois, il est préférable de toujours préparer le terrain avec un terrassement en béton. L’installateur piscine béton a les connaissances nécessaires pour tout mettre en place. 

Vous avez choisi la piscine enterrée ? Vous devez absolument faire appel à un professionnel pour que le travail soit bien fait. La première étape de la construction commence par le traçage de la piscine. C’est l’occasion pour vous de faire part à votre constructeur piscine la forme du bassin et son emplacement. L’installateur piscine béton entame alors la délimitation du terrain. 
 

La deuxième étape consiste au drainage dont le principe est de dévier les arrivées d’eaux. La mise en place de ce drain est indispensable surtout si l’emplacement choisi est en pente. 

L’étape suivante consiste à construire les fondations. Ensuite, l’entrepreneur se charge de la mise en place des canalisations pour l’arrivée et l’évacuation de l’eau. À l’issue de cette étape, il procède au remblaiement puis à la pose du revêtement. C’est à cette étape que votre bassin prend enfin la forme de la piscine que vous avez imaginé. Il ne reste plus que la mise en eau et le tour est joué. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *